S'enrichir à crédit : bonne ou mauvaise idée?

S’enrichir à crédit : bonne ou mauvaise idée ?

Pour s’enrichir, et pour ne pas s’appauvrir accessoirement, il convient de ne pas acheter des choses que nous n’avons pas les moyens de nous payer, c’est la base. C’est pour cela que ceux qui suivent une stratégie financière stricte pour augmenter leurs revenus s’interdisent les crédits à la consommation, qui permettent justement d’acquérir ce que nous ne pouvons pas nous offrir comptant.

Pourtant, nous sommes d’accord que nous ne pouvons pas payer comptant cet immeuble de rapport.

Alors, est-il bon d’avoir recours aux emprunts pour accéder aux actifs ? Est-il bon de tenter de s’enrichir à crédit ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Mise en situation

Imaginons que vous ayez 100 000 € d’épargne et que vous n’en fassiez rien, c’est un peu dommage et de ce fait vous envisagez d’investir dans l’immobilier pour augmenter vos revenus.

Vous vous dites que vous pourriez acheter cash un studio, un appartement, et même une petite maison.

Vous n’auriez pas besoin de monter un dossier à la banque, vous ne prendriez pas le risque d’avoir des difficultés à rembourser vos échéances en cas de loyers impayés ou autres, vous ne paieriez ni intérêts ni assurances, donc vous percevriez vos rentes en totalité, tranquille.

Alors que si vous faites un crédit, vous vous endetterez sur 20 ans, paierez des intérêts et autres frais et ne gagnerez qu’une maigre part de vos rentes.

C’est très clair, il vaut mieux investir en cash que d’aller s’embêter à faire un crédit quand on a les moyens.

Sauf que si on regarde de plus près, l’achat à crédit reste bien plus intéressant même si vous avez un million d’euros de côté.

Je m’explique :

Premièrement

Si vous utilisez vos 100 000 €, vous n’avez plus d’argent de côté pour gérer une difficulté, plus d’apport ni d’épargne pour un futur investissement.

Deuxièmement

Vous payez vous-même votre projet alors que quelqu’un d’autre pourrait le faire à votre place : le locataire.

Eh oui ! Financer un achat locatif à crédit et le rembourser grâce aux loyers revient à gratter le ticket de loterie gagnant de la somme correspondant au montant du bien ! À la seule différence que vous pourrez bénéficier de votre gain dans 20 ans.

Si vous payez comptant, vous grattez le ticket perdant et gagnez 0 €.

Pouvoir acheter des actifs grâce à l’argent de la banque, que vous rembourserez avec l’argent de vos locataires, est une opportunité extraordinaire à saisir, c’est limite trop facile.

Et c’est pour cela qu’encore trop de gens ne se lancent pas dans l’investissement locatif : ça paraît trop beau pour être vrai !

Troisièmement

On pourrait croire que la rentabilité est la même, sauf qu’elle est nette de crédit quand on achète comptant, donc plus importante. Sur le compte bancaire, c’est vrai, vous gagnerez une plus grosse somme chaque mois, mais mathématiquement, vous gagnez moins.

Imaginons que vous gagniez 1 000 € par mois grâce à cet investissement, ça vous donne une rentabilité mensuelle de 1 %, soit 12 % par an. C’est très bien !

Maintenant avec un emprunt bancaire, donc une mensualité de 500 € pour ce montant et un taux correct, vous ne gagnez plus que 500 € soit 0,5 %. Au lieu de 1 000 € et 1 %.

Même si c’est déjà faux puisque dans les 500 € que vous remboursez il y a une part de capital, ce qui revient à se constituer une épargne, c’est encore plus faux quand nous calculons le bénéfice en fonction de l’argent que vous avez vous-même dépensé.

Dans le premier cas : vous avez dépensé 100 000 €, donc les 1 000 € représentent 1 % de bénéfice.

Dans le deuxième cas : vous avez dépensé 0 €, donc les 1 000 € représentent 100 % de bénéfice.

Dernier argument, si vous investissez 100 000 €, il vous faut 100 mois, soit près de 8 ans et demi, pour commencer à gagner réellement de l’argent, le temps de récupérer la somme de départ. Si vous mettez 0 €, vous gagnez de l’argent tout de suite.

Pourquoi utiliser son argent quand celui des autres peut faire l’affaire ?

Et la question peut même se poser pour 10 000 € dans l’optique d’acheter une place de parking ou un garage. Que vous ayez ou non de l’argent à investir, ne l’investissez qu’en dernier recours, ce sera toujours moins bénéfique que de s’enrichir à crédit.

Conclusion

Les crédits à la consommation sont à éviter comme la peste. Ils ne permettent que de s’acheter des choses que nous n’avons pas les moyens de nous offrir, ils sont une facilité qui creuse la tombe de nos finances.

Cela-dit, s’enrichir à crédit est tout à fait possible, et est même extrêmement intéressant. Dans l’idée, bien évidemment, où vous achetez un actif grâce à cet emprunt.

Pour un investissement locatif, vous achetez un immeuble aujourd’hui grâce à un crédit, et ils vous appartient à terme grâce aux loyers qui payent vos mensualités à votre place.

Vous pouvez partager cet article si vous l'avez aimé :).
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

About the author

Comments

  1. C’est exactement ça, ça parait trop simple pour être vrai !
    Même si pour ma part, le loyer ne rembourse pas 100% de l’emprunt et il y a d’autres frais que l’emprunt (syndic, …). Pour nos 2 investissements sous avons soit fait un apport soit on met une épargne mensuelle en complément du loyer.
    Faudrait l’expliquer aux banques qui sont parfois frileuses à accepter les emprunts.

    1. Pierre Vancoillié dit :

      Aïe aïe aïe. Et tu en tires un avantage fiscal au moins ? Ou l’idée est de posséder un patrimoine à terme ? Comme tu t’en doutes, il existe des solutions qui ne te mettraient pas dans cette situation…
      Pour les banques je suis tout à fait d’accord avec toi ! 🙂 C’est pour ça que préparer un bon dossier pour le jour J est primordial, et surtout en ce moment…

Laisser un commentaire