6 diapositives pour une présentation banque bluffante

7 diapositives pour une présentation banque bluffante !

C’est le moment d’obtenir votre crédit immobilier ! Cette étape n’est pas à prendre à la légère puisque c’est tout de même grâce à lui que vous irez jusqu’au bout du projet locatif. Et tous ceux qui ont préparé un support de présentation pour la banque ont eu un retour très positif du conseiller qui les a reçu le jour J. Cela ne veut pas dire qu’ils ont tous obtenu un accord de prêt mais leur profil a marqué l’esprit du conseiller qui a au moins tenté de faire monter le dossier plus haut, même si leur profil présentait l’un des motifs de refus les plus fréquents.

Cette étape intervient quand vous aurez déjà trouvé votre immeuble, pour rappel, ne faites pas l’erreur que TOUT le monde fait.

Prenez un PowerPoint ou un libre office Impress, et voici ce que vous pourriez mettre dans votre présentation banque (les photos de cet article sont tirée de mon livre Ne laissez plus personne décider combien vous gagnez) :

Diapositive no1

Diapositive 1

Commencez par un slide avec un grand titre. Par exemple : « Projet d’investissement locatif de prénom et nom ».

Diapositive no2

Diapositive 2

Mettez en titre « Présentation », ou « Qui suis-je ? », ou autre chose, faites parler votre créativité.

Indiquez votre prénom, nom, profession, âge, situation familiale. Vous pouvez même mettre vos passions et une photo pour marquer l’esprit de votre interlocuteur. Puis écrivez vos coordonnées de contact : téléphone et adresse email.

Diapositive no3

Diapositive 3

Écrivez en titre « Ma situation financière ». Puis faites un tableau avec vos entrées et sorties d’argent mensuelles. Prévoyez une case avec le total et nommez-la : « Reste à vivre ».

Parfait pour donner une vision d’ensemble rapidement à votre banquier, pour rappel, votre reste à vivre correspond à la soustraction de vos sorties d’argent à vos rentrées d’argent.

Diapositive no4

Diapositive 4

Cette diapositive est presque la plus importante de votre présentation banque. C’est celle qui va vous différencier de la masse et qui va rassurer votre prêteur. Appelez-la : « Les + de ma stratégie ». Reprenez les aspects rassurants de votre stratégie.

Si c’est de la location nue conventionnée, précisez qu’en choisissant ce type de location, vous vous assurez de toucher des rentes toute l’année, même en période de crise.

Communiquez sur votre approche fiscale en mettant les sources de ce que vous avancez.

Vous pouvez aussi lui dire que vous comptez cibler des locataires éligibles à la garantie loyer impayé Visale, ce qui assurera de percevoir votre argent chaque mois, bien sûr expliquez ce qu’est le Visale, encore une fois, rassurez le banquier.

Montrez-lui que vous avez pensé à tout et que rien ne peut vous arriver, vous n’êtes pas un simple investisseur, mais quelqu’un qui est formé et qui sait très bien de quoi il parle.

Pour terminer, remettez-en une couche en disant que vous êtes très bien entouré d’une équipe complète qui couvre l’ensemble du projet. Mettez les noms des entreprises, du plombier, de l’électricien, de l’agent immobilier, le nom du notaire si vous l’avez déjà, de l’intermédiation locative, etc.

Cette diapositive impose votre maîtrise de la situation.

Diapositive no5

Diapositive 5

Présentez votre projet. Écrivez le type de bien, les superficies et le nombre de lots, ainsi que l’adresse du bien.

Notez son prix et les revenus locatifs qu’il va générer.

Comme c’est la diapositive dans laquelle vous parlez du bien, vous pouvez mettre une photo de celui-ci et sa localisation sur Maps, prouvant qu’il est bien situé, près d’une université pour un logement meublé par exemple.

Vous pouvez aussi glisser une phrase qui dit que vous joignez d’autres photos en annexes.

Diapositive no6

Diapositive 6

Parlez de votre besoin. Le pourquoi vous sollicitez la personne qui est en train de lire votre présentation.

Dites que vous voulez financer le coût global de l’opération, à savoir le prix net vendeur, les frais d’agence, les frais de notaire et votre enveloppe travaux.

Indiquez la durée que vous souhaitez, en ajoutant la période de franchise de capital, et expliquez pourquoi vous voulez cette période.

Puis ajoutez les couvertures de l’assurance des emprunteurs que vous désirez, la PNO et le type de garantie que vous aimeriez, hypothèque ou cautionnement.

Mais dites bien que vous voulez que la banque vous conseille à ce sujet, n’oubliez pas de mêler votre futur partenaire à cet échange, il faut le rendre important pour qu’il se sente bien en votre présence.

Diapositive no7

Diapositive 7

Pour finir, insérez vos annexes. Par exemple vos plafonds ANAH, des photos, le devis. Vous pouvez mettre vos pièces justificatives (avis d’impôts, CNI…), etc.

Ce slide donnera un côté très professionnel et mâchera le travail de votre conseiller, et nous sommes tous pareils : au moins nous pouvons en faire au mieux c’est !

Une fois fait, prenez rendez-vous dans des centaines de banques jusqu’à avoir un accord.

Vous n’abandonnerez pas vous verrez, il est trop tard rappelez-vous, la machine est lancée.

Pour aller plus loin

Pochette du livre 21 jours de travail pour une rente à vie

Si vous désirez vous lancer dans un investissement locatif et obtenir une feuille de route détaillée qui vous explique quelles actions mettre en place chaque jour pour atteindre votre objectif (comprendre, trouver, acheter et sécuriser un achat locatif), alors vous pouvez lire mon livre 21 jours de travail pour une rente à vie.

3 points importants pour une présentation banque bluffante

  • Votre présentation banque doit être simple, efficace et professionnelle.
  • Le conseiller bancaire doit trouver facilement les éléments dont il a besoin pour monter votre dossier. Le but est de lui mâcher le travail un maximum, cela l’encouragera à travailler dessus.
  • Indiquez tous les aspects rassurants de votre stratégie. Prouvez-lui que vous avez pensé à tout et que vous n’allez pas avoir de surprise d’ici quelques années.
Vous pouvez partager cet article si vous l'avez aimé :).
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

About the author

Laisser un commentaire